24.1.14

Profanes

"Il sont là, derrière la porte. Il ne faut pas que je rate mon entrée.
Maintenant que je les ai trouvés, tous les quatre, que je les ai rassemblés, il va falloir que je les réunisse. Réunir, ce n'est pas juste faire asseoir des gens dans la même pièce, un jour. C'est plus subtil. Il faut qu'entre eux se tisse quelque chose de fort."


Un très joli roman conseillé par Raphaële et que ces premières lignes résument très justement. Octave Lassale, 90 ans, ancien chirurgien, vit seul dans sa belle maison. Sa femme Anna est partie il y a longtemps, peu après la mort accidentelle de leur fille unique, Claire. Par petite annonce, il recrute quatre personnes qui auront une tâche déterminée. Chez chacun d'eux, il a décelé, une faille  et un grand sens de l'humanité. Béatrice, Yolande, Hélène, Marc se relaieront auprès du vieil homme, mais ils se croiseront aussi, à différents moments de la journée, de la nuit. Chacun d'eux dispose d'une chambre dans laquelle il peut rester dormir.  Ces quatre là ont été "recrutés" pour aider le vieil homme, mais Octave Lassale les sauvera aussi. Plus exactement, la présence de chacun d'eux les sauvera tous, leur insufflera ce dont ils manquaient pour être heureux et pleinement dans la vie. Profanes est livre doux, enveloppant, réconfortant, mélancolique et optimiste. C'est roman qui célèbre la vie et parle de l'essentiel en passant par des petits chemins.
"Elle se met à cueillir, délicatement, en prenant soin de ne pas en prendre trop au même endroit. Un bouquet réfléchi. Toute son attention concentrée sur les couleurs, les parfums. Elle se dit que c'est son œuvre du jour et que, si chaque jour, elle arrivait à faire une chose, une seule, qui soit belle, elle serait sauvée."

Profanes, de Jeanne Benameur (Actes Sud), 2013, 20€

2 commentaires:

  1. Ah oui !! Profanes m'a accompagnée l'été passé...je reste encore émerveillée...

    RépondreSupprimer
  2. Je note ! Merci - PomPom

    RépondreSupprimer