26.5.15

harry gruyaert










Expo Harry Gruyaert, Maison Européenne de la Photographie. Jusqu'au 14 juin 2015.

*Harry Gruyaert sera  présent pour des signatures le 10 juin de 17h à 18h30
*Visite-atelier pour les enfants de 6-11 ans le 6 juin de 14h30 à 17h30 (atelier avec appareil photo fourni, visite de l'expo avec quelques photos commentées, goûter!)

11.5.15

en avril {2015}



En avril, il y a eu la découverte de Porto, pendant cinq jours à deux. Une ville petite, charmante, aux façades incroyables et aux habitants drôlement accueillants. Des petits restos midi et soir avec du vin blanc qui pétille et des portions pantagruéliques inversement proportionnelles au prix de l'addition. Dès que j'ai un moment, je m'attèle au carnet de voyage avec plein de bonnes adresses. Puis il y a eu Bordeaux avec deux de nos enfants, un séjour dans le magnifique appart d'isa & thomas que nous n'avons que trop brièvement croisés, le plaisir de retrouver des amis dans leur ville, des footings de long de la Garonne, une escapade au Cap Ferret, des séances de skate pour les enfants, la jolie rie Notre-Dame, la douceur de vivre dans une ville calme, aérée et en même temps active et dynamique. Et pour finir un week-end familial à rennes, très joyeux malgré la pluie!
Au cinéma, aucun film vu ce mois-ci ne restera dans ma mémoire. En revanche au théâtre, j'ai bien aimé Le faiseur et encore plus Sœurs, deWadji Mouawad.
Je regrette de n'avoir pas lu davantage, mais mon unique roman du mois d'avril m'a enthousiasmé : L'amie prodigieuse, de l'Italienne Elena Ferrante, m'a été conseillé par Véronique et je l'ai adoré. Il raconte l'amitié entre deux fillettes que l'on suit jusqu'à la fin de leur adolescence, dans un quartier pauvre de Naples dans les années 1950. C'est subtil, intelligent, passionnant et émouvant. Les deux héroïnes, dont les relations sont complexes (admiration, jalousie, fusion, …) sont décrites avec une profondeur et une finesse exceptionnelle. Un roman psychologique que l'on dévore comme un thriller. Il existe deux autres tomes, mais ils n'ont pas encore été traduits en français. Et c'est bien cruel car c'est un arrachement que de laisser nos deux héroïnes à un moment si fort et crucial de leur vie.

L'amie prodigieuse, d'Elena Ferrante (Gallimard).