et pourquoi pas demain

15.6.13

l'amour sans le faire

"Il voulait les prévenir avant de descendre. ce jour-là il laisse sonner longtemps, il reposa même le téléphone pour vérifier le numéro, il n'était plus très sûr depuis le temps. En ramenant l'écouteur à son oreille il tomba sur un long silence, comme si quelqu'un venait de décrocher. En fait non, ça sonnait toujours. C'est devenu inhabituel d'entendre sonner sans fin, sans qu'aucune messagerie ne se déclenche. Du regard il faisait le tour de son appartement, ce vertige absolu de devoir le quitter."




Frank a quitté la ferme familiale il y a très longtemps, quand il est devenu adulte, laissant derrière lui ses parents et son frère Alexandre. Quelques années plus tôt, Alexandre est mort accidentellement. Depuis, sa femme, Louise a quitté elle aussi la ferme, et vit "en ville" une existence solitaire et routinière, refusant de s'attacher à qui que ce soit car "Jamais avec un autre homme elle n'a été si proche, et plus jamais elle ne le sera. Cette certitude ne lui fait pas mal, simplement il n'y aura jamais eu qu'Alexandre pour lui inspirer ce sentiment-là, ces gestes-là, elle ne les refera pas". Louise a eu un enfant, fruit d'une brève liaison avec un homme qu'elle n'aime pas. Elle a confié son petit garçon aux parents d'Alexandre qui l'élèvent comme leur petit-fils. Alors que Frank décide d'aller passer quelques jours chez ses parents, la jeune femme se prépare également à les rejoindre pour les vacances…
Un roman qui m'a été chaleureusement recommandé par Raphaële, et que j'ai trouvé très doux, tendre et pudique. Il aborde la complexité avec beaucoup de subtilité les rapports familiaux, la difficulté à communiquer. J'ai beaucoup aimé son évocation des sensations de Frank lorsqu'il retrouve les lieux de son enfance, les objets qui n'ont pas changé de place dans la cuisine, les odeurs qui sont toujours là… les souvenirs qui rejaillissent. La nature occupe une place centrale dans ce roman et la réconciliation passe aussi par le rapport à la terre, aux arbres…Enfin, il y a la rencontre entre Louise et Frank avec ce petit garçon malicieux entre eux. Une rencontre étrange, inattendue mais tellement évidente.
L'Amour sans le faire est un beau roman, agréable et doux à lire, réconfortant. Mais étrangement, il ne m'a pas enthousiasmée non plus. Voir une jolie critique ICI. Et je vous invite à le lire car je connais plusieurs personnes qui ont eu un énorme coup de cœur pour ce roman.

L'Amour sans le faire, de Serge Joncour, (Flammarion), 19€

1 commentaire:

  1. Bonjour,
    Je vous prie de m’excuser. Je n’ai malheureusement pas trouvé comment vous contacter autrement que par commentaire.
    Je souhaitais vous faire découvrir le service Paperblog, http://www.paperblog.fr dont la mission consiste à identifier et valoriser les meilleurs articles issus des blogs. Vos articles sembleraient pertinents pour certaines rubriques de Paperblog.
    En espérant que le concept de Paperblog vous titille, n’hésitez pas à me contacter pour toutes questions ou renseignements...

    RépondreSupprimer